JML / LMj

Troubles anxieux, de l’humeur et syndrome d’épuisement des internes en médecine Revue de la littérature 2004-2014

N° 65-1 (2017) - Pages 35-43

Richard POUGNET, Laurence POUGNET

[Full Article Download – PDF]

RESUME

Introduction : Les internes en médecine et en chirurgie sont soumis à plusieurs contraintes professionnelles.Cette étude a pour objet d’évaluer la prévalence des troubles anxieux et de l’humeur, celle du syndrome d’épuisement (BO) et leurs facteurs de risque.

Matériel et Méthode : Il s’agit d’une revue de la littérature entre 01/01/2004 et 31/10/2014. Des prévalences sur population virtuelle issue de la littérature ont été calculées.

Résultats : La prévalence des troubles anxieux variait entre 15,8 et 87% selon les études ; celle du trouble de l’humeur entre 16,3 et 48%. Les prévalences sur population virtuelle étaient respectivement de 32,5% et 21,7%. Les horaires de travail, les études ou encore les relations au travail étaient des facteurs de risque. La prévalence du BO variait de 10 à 80,2%. La prévalence sur population virtuelle était de 33,2%. Les principaux facteurs de risque étaient les horaires de travail, la charge mentale, les pro-blèmes relation- nels et le manque de sommeil.

Conclusion : Les données de la littérature varient d’une étude à l’autre. Les conditions de tra- vail particulières, notamment les horaires chargés et l’interac- tion entre les obligations hospitalières et universitaires mais aussi la qualité des relations, sont des facteurs de risque.

Mot-clés: trouble anxieux; trouble de l’humeur; syndrome d’épuisement professionnel; interne en médecine

ABSTRACT

Introduction : The junior doctors are subject to several professional constraints. This study aims to assess the prevalence of anxiety, depressive disorder and burnout (BO) and their risk factors.

Material and Method : This is a review of the literature between 01/01/2004 and 31/10/2014. Prevalences were calculated for virtual popula- tions.

Results : The prevalence of anxiety disorders was between 15.8 and 87% depending on the study ; that of mood disorder was between 16.3 and 48%. The preva- lences of virtual populations were 32.5% and 21.7% respec- tively. BO prevalence was between 10% and 80.2% while prevalence for virtual population was 33.2%. Several studies have shown that working hours, study or work relations were risk factors.

Conclusion : The data in the literature changed from one study to another. Some risk factors have been shown.

Keywords: physicians; students, medical; anxiety; depressive disorder; burnout, professionnal

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *